NEWS

Kate Middleton: Le sacrifice secret de la duchesse de Cambridge révélé

La duchesse de Cambridge est la future reine parfaite, mais cette photo montre à quel point elle a abandonné quand elle a dit «oui».

OPINION

Personne n'a jamais l'air parfait à 2h du matin.

C’est réconfortant de savoir que même la femme anciennement connue sous le nom de Kate Middleton a été confrontée au même destin effondré et aux yeux perçants que nous autres. Pendant une période glorieuse entre 2006 et 2008 environ, Kate a été régulièrement photographiée en arrivant et sortant d’une série de discothèques parmi les plus exclusives de Londres – des endroits comme Mahiki, Boujis et Raffles – où elle et une foule apparemment sans fin de mecs portant des vêtements en velours côtelé (et Pippa) profiter des tours de cocktails coûteux et sucrés.

“Kate quittant la boîte de nuit” est devenu un aliment de base sur lequel les éditeurs de photos du monde entier peuvent compter pour leur fournir un récit continu d'histoires sur la petite amie du prince William. Ils étaient tous pareillement rassurants; sa crinière brune de marque échevelée, quelle que soit la robe haut de gamme haut de gamme qu'elle portait gaiement froissée, ses joues rougissaient lorsqu'elle se laissa tomber à l'arrière d'un taxi noir. (Malheureusement, personne n’a jamais eu la chance de s’arrêter pour un kebab ou de courir rapidement vers Macca en rentrant chez lui.)

Voulez-vous rejoindre la famille? Inscrivez-vous à notre newsletter Kidspot pour plus d'histoires comme celle-ci.

Pippa et Kate Middleton quittent le site exclusif Mahiki à Londres au petit matin. Image: Getty Images

Cependant, regarder ces photos revient à regarder une personne totalement différente. Pas parce que son sens de la mode avait tendance à aller vers des bottes brunes jusqu'aux genoux ou une série de boucles d'oreilles. Mais parce que dans presque tous les plans, il y a une chose que vous pouvez voir clairement: elle s'amusait bien. La fille a l'air de passer un bon moment.

Kate Middleton admet que la maternité peut parfois être «solitaire». Mais elle est souvent considérée comme notre propre super-héros royal – voici pourquoi.

Contraste ça avec Kate, la Duchesse de Cambridge

Aujourd'hui, quand elle sort en public, son brushing est parfait, ses vêtements d'une longueur appropriée et sa vague soigneusement exercée. Oui, elle sourit et rigole de temps en temps mais ce n’est pas la même chose. Il y a une qualité de gaieté forcée à chaque fois qu'elle se présente devant le public manipulant un smartphone, une femme dont la performance dans le rôle de Future Queen est à couper le souffle pour témoigner de son engagement sans faille pour une affabilité antiseptique monotone.

Le duc et la duchesse de Sussex avec la duchesse de Cambridge et la duchesse de Cornouailles avancent le long du défilé The Mall to Horse Guards, à Londres, en prévision de la cérémonie Trooping the Colour, alors que la reine célébrait son anniversaire officiel. Date de photo: Samedi 8 juin 2019. Voir l'histoire de PA Royal Trooping. Le crédit photo devrait se lire comme suit: Gareth Fuller / PA Wire

Kate a beaucoup changé depuis son mariage dans la famille royale. Image: Getty Images

En épousant le prince William, Kate a eu beaucoup de choses – un engagement de la part de son petit ami de neuf ans environ, un titre brillant, une fortune et une admission dans la famille la plus célèbre du monde.

Mais ce faisant, elle a payé un prix clair, en échangeant la possibilité d’exprimer la joie et la spontanéité d’une existence marquée par un besoin de retenue constante et une maîtrise de soi impeccable.

Une chose qui est rarement mentionnée, voire jamais mentionnée, est qu'être un Windsor n'est jamais censé être amusant. Pour que la monarchie continue à prospérer en ce millénaire, elle doit continuer à générer cette ressource précieuse: le respect.

Et ce respect découle en partie de donner constamment l’impression que la vie royale est quelque chose que l’on supporte, assez. Il y a un sacrifice implicite au devoir royal et la nécessité de projeter un air qui fait face au poids de la responsabilité royale est quelque chose d'un fardeau.

Je ne critique absolument pas les choix de vie de Kate, mais j’aperçois qu’il ya quelque chose de très poignant à regarder en arrière des images de la boîte de nuit Kate.

Je me demande si elle savait à quel point elle faisait un commerce colossal en acceptant cette bague de fiançailles en saphir gargantuesques en 2010.

TOPSHOT - La princesse britannique Charlotte de Cambridge, accompagnée de son père, du prince britannique William, duc de Cambridge, de sa mère, de la britannique Catherine, de la duchesse de Cambridge et de son frère, le prince britannique George de Cambridge, arrive pour sa première journée d'école à l'école Battersea de Thomas Londres le 5 septembre 2019. (Photo par Aaron Chown / POOL / AFP)

Le duc et la duchesse emmenant la princesse Charlotte à son premier jour d'école au Battersea de Thomas à Londres Image: AFP

Le plus grand sacrifice de tous

L’un des plus grands sacrifices qu’elle a faits est peut-être d’avoir la chance de passer un bon moment en public. Il n’ya pas d’intérêt pour un restaurant chic de Chelsea avec Pippa qui veut partager une bouteille ou deux de pinot grigio et savourer un gloussement Sloane-y à propos de la transformation folliculaire de Harry en un Taureau à la tête rouge.

Il n’ya pas d’aller à Royal Ascot, mettre 20 livres sur votre gee-gee préféré puis applaudir avec une joie sans faille quand il arrive en premier.

De plus, il est impossible de déguster une cigarette sournoise à l'arrière du palais de Kensington chaque fois que vous vous ennuyez d'aider Prince George à faire tout ce qui est son ours en peluche.

La vigilance constante avec laquelle elle doit contrôler son propre comportement est épuisant, même pour y penser.

La femme d’aujourd’hui sourit et fait des signes, mais elle est sans aucun doute une sorte de chiffre, son visage est un masque joyeux qui ne révèle absolument rien de ce qu’elle ressent réellement. Cette sorte d’existence perpétuellement gardée pourrait faire en sorte qu’elle soit adorée, mais il est un peu triste de rester si neutre en public.

RIP discothèque Kate. Tu me manques et je me demande si parfois, tu me manques aussi. Et si vous changez d’idée, c’est un trajet de huit minutes en Uber entre le palais de Kensington et Mahiki.

Tags

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Close