NEWS

Une épidémie de rougeole à Byron Bay est le résultat de “parents irresponsables”

Un enfant est rentré d'un voyage en Nouvelle-Zélande avec la maladie hautement contagieuse.

Les autorités sanitaires se préparent à une grave épidémie de rougeole à Byron Bay après le retour d'un enfant d'un voyage en Nouvelle-Zélande porteur de la maladie très contagieuse.

Les rapports sur le retour de l'enfant ont fait craindre une épidémie à Byron Bay, une ville du surf au nord de NSW, où un enfant sur trois n'est pas vacciné.

La Nouvelle-Zélande est en pleine période de flambée de cas de rougeole, avec près de 900 à Auckland et plus de 1 100 cas confirmés notifiés dans tout le pays.

L'épidémie en Nouvelle-Zélande fait l'objet d'une surveillance étroite en Australie, les médecins exhortant les parents à ne pas se rendre dans les pays faisant face à une épidémie si l'un des membres de leur famille n'est pas vacciné. Le télégraphe quotidien signalé.

Le Dr Brian Pezzutti, président du district de santé local du Nord-Ouest de la Nouvelle-Galles du Sud, a déclaré que les parents qui emmenent leurs enfants non vaccinés dans des pays où règnent des maladies sont “tout simplement irresponsables”.

“Il est irresponsable pour l'enfant d'être exposé en premier lieu, puis irresponsable de le ramener dans sa propre communauté”, a déclaré le Dr Pezzutti.

“C'est très bien pour les groupes de mères de tut-tut, mais la communauté doit faire davantage pression pour que ces enfants soient vaccinés.”

Un enfant sur trois n'est pas vacciné dans la communauté côtière. Source: fourni

“90% des personnes exposées seront infectées”

Les autorités sanitaires locales ont également envoyé des enfants qui avaient été exposés à la maladie potentiellement mortelle à l'hôpital de Byron Bay pour se faire vacciner.

La rougeole se propage dans l'air par les gouttelettes provenant de la toux ou des éternuements.

Les symptômes incluent la toux, le nez qui coule, les yeux enflammés, les rougeurs, l'éruption cutanée et la fièvre, bien que certains n'apparaissent que 10 à 14 jours après l'exposition.

La maladie est tellement contagieuse que 90% des personnes exposées seront infectées si elles ne sont pas immunisées.

Le Dr Pezzutti a déclaré que la communauté de Byron Bay devait encourager les parents à vacciner leurs enfants.

“Voir un enfant en parfaite santé passer par une encéphalite et se retrouver avec un cerveau qui ne fonctionne pas est une perspective épouvantable.”

Cet article a été publié dans le New Zealand Herald et republié ici avec autorisation.

Tags

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Close